Cinq caractéristiques de votre cerveau pour mieux « jouer »​ avec les modèles mentaux…

1/ Le cerveau ne s’arrête jamais. Essayez de ne penser à rien…

Il cherche en fait à imaginer d’autres perspectives, ce qui permet d’élargir nos modèles mentaux.

Donc : Rêver ! Cela permet de sortir des ornières des routines mentales.

2/ Le cerveau compte mieux sans chiffre. Mais que veut dire 20% de pluie ?…

Il passe son temps à chercher des relations, à tisser des histoires, à construire des « modèles ». En particulier, moins nous contrôlons la situation, plus nous voyons de relations là où il n’en existe pas…

Donc :

  • Particulièrement en situation d’incertitude, observez activement vos modèles mentaux.
  • Au lieu d’apprendre par cœur, captez les structures, les modèles.
  • Au lieu de parler de « data », racontez des « histoires ».

3/ Le cerveau n’est pas une caméra, plutôt un peintre. Pensez au logo Apple (sans le regarder!) et essayez de le dessiner.

Les informations sont juste un point de départ autour duquel nous inventons un cadre de signification adapté en fonction de nos modèles mentaux. Nous mettons du connu sur l’inconnu.

Donc : Ne vous fiez pas à votre mémoire pour expliquer le monde tel qu’il est.

4/ Le cerveau s’arrange pour avoir raison. Kevin et Pamela se sont rencontrés… à l’ENA

Il respecte avant tout les modèles mentaux. Nous fabriquons des pré-jugés.

Donc :

  • Démolissez régulièrement votre propre idée (c’est moins douloureux que si c’est la réalité qui s’en charge…).
  • Méfiez-vous des corrélations (non il ne pleut pas des grenouilles…).
  • Quand vous simplifiez, observez vos modèles mentaux à l’œuvre.

5/ Le cerveau ne perçoit pas le temps. 1h avec votre amoureux ou 1h en cours de physique, c’est vraiment la même durée?…

Nous ne mesurons pas le temps, nous « l’inventons » à partir de nos modèles mentaux.

Donc : Faites des choses « farfelues » car une vie ennuyeuse passe plus vite.

Voici quelques pistes pour « jouer » avec vos modèles mentaux. Dans un monde d’incertitudes, fait de bifurcations, de ruptures, d’accélérations, la réalité évoluant donc de manière inattendue, brutale et rapide, il est devenu impératif de se préoccuper de sa représentation de la réalité, c.à.d de ses modèles mentaux et de savoir les ajuster.

Alors, jonglez bien avec eux !

PS : Si le sujet des modèles mentaux vous intéresse, vous pouvez lire ces articles : Et si la clé de la transformation c’était les M&Ms? et/ou le sens de votre vie au travail?

Source : Multiples lectures sur le cerveau et en particulier « Les erreurs du cerveau » de Henning Beck et « Explorateurs de l’invisible » de Jean Staune.

Béatrice Rousset – J’interviens avec ma société « Les possibilist » auprès des entreprises pour les aider à développer leur capacité de gestion des modèles mentaux / savoir jongler avec la notion de modèle mental… https://lespossibilist.com/a-propos/

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close