« Mais c’est magique ces modèles mentaux ! « 

« Mais c’est magique ces modèles mentaux* ! », témoignage d’un de mes lecteurs**, arthur***… Et bien oui…. Alors devenons tous des sorcières !

Une situation inextricable parmi tant d’autres…

Arthur se retrouve dans une discussion « revue de talents » dans le cadre de son entreprise qui comme beaucoup cherche à promouvoir agilité et innovation. Les discussions s’éternisent sur le cas d’une personne, en l’occurrence une femme. Chacun juge, il est dit tout et son contraire : elle est sympa, elle ne « delivre » pas toujours efficacement, elle propose des idées, elle manque de rigueur etc…. La réunion n’en finit pas…et blablabla…

Arthur voit en lui-même ce brouhaha. Et là, le déclic : l’occasion d’appliquer la discipline des modèles mentaux, qu’est-ce que je me raconte à mon niveau, qu’est-ce qu’on se raconte au niveau de mon entreprise et au niveau de la société ?

« Moi avec moi », naturellement ou plutôt habituellement il a tendance à évaluer sur les faits, les réalisations concrètes, l’acquisition d’expérience. Est-ce utile ici et maintenant?

« Moi et les autres », il décrypte l’atmosphère très masculine de son organisation, la valorisation de l’action, de la concentration sur les objectifs et de l’esprit de conquête. A quel point ces modèles mentaux collectifs sont des axes invisibles d’évaluation de cette femme ? est-ce utile dans cette situation de revue de talents?

Enfin « moi et le monde », des histoires circulent sur les femmes au travail. En quoi ces histoires viennent se « mêler » aux réflexions et discussions ? est-ce utile ? 

Il prend la parole, suggère cette grille de lecture posée en terme d’utilité (ni bien/mal, ni vrai/faux) et commence avec lui « moi j’ai tendance à valoriser essentiellement les éléments que j’estime concrets : les réalisations et les compétences acquises et je m’interroge si dans notre volonté collective de promouvoir l’innovation, cet axe est le plus utile ? » et la discussion se poursuit selon les 3 dimensions des modèles mentaux : individuels, collectifs et sociétaux.

Là où tout était bloqué, doucement ils se sont tous mis en mouvement. Non seulement la discussion est devenue efficace mais surtout l’énergie s’est remise à circuler. Le souffle des modèles mentaux a éloigné les nuages noirs qui bloquaient tout. Arthur partage, enthousiaste, cette expérience avec moi et s’exclame « mais c’est magique ! ». Oui ça l’est.

Car qu’est-ce que la magie?

C’est l’art de la transformation de soi et du monde. Càd l’éclatement de modèles mentaux figés.

Quand je pense à la magie, je pense à une fée qui demande à un enfant ce qu’il veut devenir ou ce qu’il souhaite. La magie c’est l’art de faire devenir vrais les rêves, de réaliser une vision. Mais avant de rendre réelle une vision, nous devons la voir ! Avoir de nouvelles images à l’esprit, raconter de nouvelles histoires, avoir de nouveaux modèles mentaux…. La magie c’est bien gérer les modèles mentaux.

Arthur en proposant cette grille de lecture a permis au groupe de nommer ce qui les rendait impuissant (ils piétinaient dans leurs échanges) et donc ce qui les rend puissant, càd pouvoir faire ce qu’ils veulent créer (trouver l’espace où ils peuvent réellement AGIR pour promouvoir l’innovation). Voilà selon moi la bonne définition de « l’empowerement » (et non j’ai plein de pouvoirs, je t’en donne un peu mais fais attention à ce que tu en fais…). L’action a été libérée, un vrai acte de magie.

Devenons donc tous des sorcières !

Quoi ?!??? Quelle réaction épidermique cela doit provoquer chez certains…

Pourtant je suis convaincue que c’est ce qui peut sauver les entreprises et les gens qui y travaillent. La sorcellerie c’est « quitter la terre ferme des certitudes »****. Cela devient vital pour nos entreprises qui doivent pouvoir s’adapter enfin à un monde en profonde et rapide évolution.

Pour rassurer, les esprits « rationnels », il s’avère que la science est venue invalider la vision mécaniste du monde (même si elle continue à régir nos perceptions et nos actions) et valider la vision du monde des sorcières « La physique moderne ne parle plus des atomes séparés et isolés d’une matière morte, mais de vagues de flux d’énergies, de probabilités, de phénomènes qui changent quand on les observe ; elle reconnaît ce que les chamans et les sorcières ont toujours su : que l’énergie et la matière ne sont pas des forces séparées mais des formes différentes de la même chose»****.

La chance de notre époque est bien sûr d’allier rationalité et magie. Je ne souhaite pas retourner au moyen âge car je mesure tous les jours ma chance d’avoir bénéficié de la science pour ne plus être terrorisée lors d’un orage et pouvoir l’expliquer tout simplement à mon enfant de 3 ans.

Mais je comprends que vous soyez mal à l’aise quand je parle de sorcières, nous n’aimons pas que nos modèles mentaux soient chahutés. Si vous êtes mal à l’aise c’est bien ! Vous êtes sur le chemin d’un profond changement dans la structure et le contenu de votre pensée. Au début la discipline des modèles mentaux peut paraître étrange mais c’est comme le crossfit on progresse très rapidement 🙂

Et surtout, surtout notre époque exige cette nouvelle discipline : la gestion des modèles mentaux. Alors bonne sorcellerie ! Et merci et bravo arthur 🙂

« Aller débusquer, dans les strates d’images et de discours accumulés, ce que nous prenons pour des vérités immuables, mettre en évidence le caractère arbitraire et contingent des représentations qui nous emprisonnent à notre insu et leur en substituer d’autres qui nous permettent d’exister pleinement et nous enveloppent d’approbation : voilà une forme de sorcellerie à laquelle je serai heureuse de m’exercer jusqu’à la fin de mes jours. » Mona Chollet (Sorcières)

* Voir mon article « Mais c’est quoi les modèles mentaux ???« 

 ** Livre « stratégie modèle mental – cracker enfin le code des organisations pour les remettre en mouvement » co-écrit avec Philippe Silberzahn chez Diatenio.

*** En fait il ne s’appelle pas Arthur mais je change toujours des éléments des témoignages pour ne pas mettre en difficulté les lecteurs qui me font confiance.

**** « Rêver l’obscur » Starhawk, une pacifiste écologiste, laquelle créera la tribu des Sorcières d’Amérique.

Béatrice Rousset – J’interviens avec ma société « Les possibilist » auprès des entreprises pour les aider à développer leur capacité de gestion des modèles mentaux / savoir jongler avec la notion de modèle mental… https://lespossibilist.com/a-propos/

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close